Foundation for the Preservation of Yungdrung Bön / གཡུང་དྲུང་བོན་ཉར་ཚགས་རིག་མཛོད།

Anniversary of the birth of 33rd Menri Tridzin / L’anniversaire de la naissance du 33ème Menri Tridzin

Anniversary of the birth of 33rd Menri Tridzin / L’anniversaire de la naissance du 33ème Menri Tridzin

Today is the anniversary of the birth of 33rd Menri Tridzin, Kyabje Lungtog Tenpai Nyima Rinpoche, and we’d like to share with you the good news that the wonderful teachings he gave in the book Approaching Dzogchen according to the Athri Cycle will soon be available in French! Approcher le Dzogchen par le Cycle A-tri will be FPYB’s first publication specifically for the French-speaking sangha, and we’d like to thank Dominque Troulay (Drangsong Yungdrung Tenzin) for the translation.

Kyabje Lungtog Tenpai Nyima Rinpoche ‘s teachings are also available in Italian @ https://tinyurl.com/tprrn8ds as well as English @ https://tinyurl.com/bkz26k9t

With best wishes,

FPYB team

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de la naissance du 33ème Menri Tridzin, Kyabjé Menri Trizin Lungtok Tenpai Nyima Rinpoché, et nous aimerions partager avec vous la bonne nouvelle que les merveilleux enseignements qu’il a donnés dans le livre Approaching Dzogchen according to the Athri Cycle seront bientôt disponibles en français!! Approcher le Dzogchen par le Cycle A-tri sera la première publication de FPYB spécifiquement pour la sangha francophone, et nous remercions Dominique Troulay (Drangsong Yungdrung Tenzin) pour la traduction.

Voici un court extrait du livre:

Lorsque nous sommes en méditation, beaucoup de choses peuvent se produire, particulièrement dans notre corps. En effet, l’équilibre entre les éléments peut être altéré. Quand cela se produit, nous ne devons pas penser : “Oh, ceci est trop difficile. C’est trop dur pour moi de méditer. Je vais tout simplement laisser tomber.” S’il vous plaît, ne pensez pas ainsi. Continuez à pratiquer la méditation. Lorsque nous méditons, cela devient parfois difficile ; la méditation n’est pas toujours paisible et confortable. Et si cela devient trop dur, nous pouvons parfois avoir des problèmes dans notre mental – de la tristesse ou peut-être de la dépression. À ce moment-là, nous n’avons pas envie de faire de la méditation et nous pensons :”Oh, je ne peux pas méditer.” Et même si nous essayons alors de méditer, notre méditation n’est pas si réussie. Là, nous ne devrions pas penser : “C’est trop dur. Je n’y arrive pas. Je vais abandonner la méditation.” Vous devez continuer votre [pratique de la] méditation. Ou, lorsque vous êtes très heureux et de bonne humeur et que votre méditation vous semble très réussie et très bonne, que vous pouvez rester à méditer aussi longtemps que vous le voulez – à ce moment-là, vous ne devriez pas continuer trop longtemps, sinon cela peut créer une certaine forme d’attachement à la méditation qui, plus tard, peut devenir un obstacle. Vous devez donc toujours être un bon juge de votre méditation, de la durée et du moment de votre méditation.

Les enseignements de ‘Approcher le Dzogchen par le Cycle A-tri’  sont déjà disponibles en italien @ https://tinyurl.com/tprrn8ds  ainsi qu’en anglais @ https://tinyurl.com/bkz26k9t

Mutsug Marro!

Top Left: 33rd Menri Tridzin, Kyabje Lungtog Tenpai Nyima Rinpoche. Photo: Rosa-Maria Mendez. Top Right: Dominque Troulay (Drangsong Yungdrung Tenzin). Photo provided by Dominque Troulay.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This page is under copyright so you cannot copy content